T-shirts bio : où se fournit 7ecologique ?

Vous souhaitez faire imprimer un visuel sur T-shirt, sweats ou toute autre pièce textile ?

logo label textile biologique
textile biologique

7ecologique vous propose pour cela tout un choix de textiles biologiques. Le coton conventionnel, souvent ogm et toujours cultivé à grand renfort de pesticides est une des culture les plus polluante au monde. Pas question donc pour 7ecologique d’imprimer autre chose que des textiles labellisés « biologique ».

Au fil des années, 7ecologique a du s’adapter à un univers du textile et de la personnalisation textile en constante mutation.

Ainsi la grande marque historique suisse Switcher a ainsi mis la clef  sous la porte en 2016. On a pu espérer un moment voir la société réussir à redémarrer. Mais début 2017, l’essentiel du stock a finalement été liquidé. S’en est donc fini de cette marque qui produisait selon les années au Portugal ou en Inde.

La marque britannique Continental clothing, propose une gamme de t-shirts et sweats biologiques, nommée « earthpositive ».  La qualité est très correcte et constante. Le point faible : un choix de coloris très limité et pas forcément très fashion. Production réalisée au Bengladesh sous label social « Fair wear foundation ».

La jeune marque belge de textile bio Stanley et Stella, créée en 2012, opte pour l’instant pour un large choix de couleurs et de coupes. Côté qualité, c’est un peu plus en dents de scie. Fabrication Bangladesh pour l’essentiel. Nous apprécions donc cette marque qui offre un large et agréable choix de couleurs mais restons vigilants lorsque nous recevons les colis, sur la qualité des pièces, puisqu’il nous est arrivé il y a 2 ans de trouver à redire sur quelques t-shirts (problème de teinture ou problème de coupe)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les conseils 7ecologique
Le bon accompagnement, avec 7ecologique.

Les vrais intérêts sont ceux qui se partagent et non ceux qui opposent. L’économie participative, les regroupements de consommateurs autour de producteurs, l’esprit inventif du « libre », quelque chose de nouveau cherche à émerger, comme une sorte de nouvel humanisme au service d’un développement durable, social, écologique et pour tout dire …